Si cela m’était conté… Les préparatifs

Publié le par Julie S.

Si cela m’était conté… Les préparatifs

14 mois et quelques après cette journée qui est censée être la plus belle de ma vie, je prends la plume le clavier, et couche mes souvenirs par écrit.

Le 8/09/2018. Une journée qui, avec le recul, a été parfaite. Je découperai mes souvenirs en 3 parties, dont voici la première.

Souvent on entend que les mariées sont stressées les jours, semaines, mois qui précèdent le mariage. Je ne vois pas de quoi vous parlez. Riez, oui, riez. Je vous entends. Mais je m’en moque. Je ne l’étais pas. Pas moi. Tellement investie. Tellement passionnée. Jusque dans le moindre détail. Le rouleau de scotch. La couleur du stylo. L’orientation des chaises. Une chanson pour chaque émotion. Je ne pensais qu’à ça. Qu’à tout. Je ne faisais chier personne. Mais je ne comprenais pas. Pourquoi ne me parlait-on pas de cette journée chaque seconde ? Il ne restait plus que 8 mois, 22 jours et 8h et quelques… Tout de même.

Il faut dire que mon mariage, j’y pense depuis des années. Je sais que mon frère officiera. Je sais quelle musique je veux pour mon entrée. Les couleurs, je les connais, à peu près. Je sais la tournure que je veux que prenne cette journée. Je sais qu’il ne pleuvra pas. On ne peut pas me faire ça. Je sais que tout le monde trouvera cette journée grandiose. Je sais que tout le monde se dira « c’est comme ça que j’aurai voulu le mien ».

Pression. C’est donc bien le maître-mot de cette journée. Pression que je me mets toute seule. Même des mois à l’avance. J’ai toujours été exigeante. Même pour ce qui me concerne, surtout pour ce qui me concerne. Que ton mariage soit pensé à la va-vite, je m’en fous. Je me demande juste comment tu acceptes ça. Mais le mien, grand Dieu non, ce ne sera pas le cas.
Afin d’éviter toute déconvenue sur un thème que je ne maitrise pas, je convaincs le futur Mr (je suis bien future Mme, je ne vois pas pourquoi l’inverse ne serait vrai!) qu’il nous faut ABSOLUMENT une décoratrice. Une personne qui sera là pour gérer et installer toute notre décoration. Mais décoration qu’on aura choisie en amont, il ne faut pas pousser mémé dans les orties. Cela n’a pas été chose compliquée, surtout que avec des jumeaux de moins de 2 ans, et un troisième qu’on a prévu de faire avant… Je ne suis pas sure de pouvoir découper du papier crépon !

Bref, on trouve la perle rare. Celle qui sera là toute la journée le jour J. Celle qui nous a sauvés de ses précieux conseils. Celle qui a une telle passion pour ce métier, que tout ce qui émane d’elle n’est autre que gentillesse, professionnalisme et perfection. Elle se prénomme Caroline, et si vous voulez allez donc vous éblouir les yeux avec son magnifique travail, le lien est en fin d’article (malheureusement, à l’heure où j’écris ses lignes, elle se retire du monde merveilleux qu’est l’organisation de mariages. Vous ne pourrez donc plus bénéficier de son talent. Tant pis pour vous.).  Elle est donc organisatrice de mariage. Mais nous n’avons fait appel à elle QUE pour la partie (et quelle partie !) décoration. Que quelqu’un d’autre que moi trouve tous mes prestataires ? Décide du déroulé de ce jour-là ? Ô grand Jamais ! C’est moi qui décide ici ! Nous avons donc eu un premier rdv afin de voir si le feeling passait, ce qui est primordial, et afin de lui avouer notre niveau d’exigence, et de lui dévoiler tout de nous, nos goûts, notre façon de voir les choses, pour qu’elle puisse se projeter et nous proposer quelque chose qui nous colle à la peau. Il s’est avéré que ses idées et les miennes convergeaient, ce qui était, pour nous, comme une jolie sonnette « ding dong, vous avez trouvé votre perle rare ». Alléluia, j’ai remercié à ce moment-là tous les Dieux du mariage, et je les remercie encore. Je n’aurai JAMAIS pu trouver mieux qu’elle. JAMAIS !

Après cette partie, pour moi, la plus délicate, il fallait s’atteler au deuxième poste le plus important, toujours selon mon jugement personnel, à savoir le photographe ET le vidéaste. Nous voulions absolument avoir un souvenir vidéo de ce jour-là. Et comme il était hors de question pour nous qu’un de nos proches s’en occupe (on ne voulait pas qu’un de nos invité soit puni et ne soit pas sur la vidéo), il ne nous restait pas d’autre solution que d’engager un professionnel. Notre choix s’est vite porté sur Les Studios Love Story (lien en bas de page). On cherchait évidemment une société qui proposait photographe ET vidéaste. On les voulait liés, avec la même façon de travailler. Ils ont vite compris nos préférences et nous étions alors soulagés d’avoir coché aussi cette case ! Ils nous ont fait une petite frayeur quelques semaines avant le mariage, mais tout a été vite résolu, et ils nous ont même fait une fleur… Moi qui n’ai pas du tout la main verte, leur geste m’a énormément satisfaite.

Bref, on avait les postes les plus importants pour moi. Ceux liés à l’image, au rendu, qu’il soit pour le jour J ou pour nos vieux jours. Je n’ai pas parlé du lieu… C’est que… Vous voulez un secret ? On l’avait déjà ! On avait fait les recherches, quand je dis « on », je veux dire « je », avant la fameuse demande ! Oui, j’ai osé. Ultra prétentieuse la fille. Ultra sure d’elle. J’avoue. Et qu’est-ce que je ne regrette pas ! Car en ayant osé bousculer les codes de comportement normal, on a pu trouver LE lieu. Notre lieu. Celui dont j’avais toujours rêvé. Celui qui a fait briller mes yeux de petite fille. Et mon futur mari, ce n’est que ça qu’il recherchait. Alors on est vite tombé d’accord. Le château de Pupetières, à Châbons, était juste parfait. Lors de notre première visite, on est tombé amoureux. Et, comme dans tout coup de foudre, nous n’avons vu aucun de ses défauts… Il a fallu attendre la seconde visite, des mois après, pour se rendre compte que tout n’allait pas être si simple que ça avec ce lieu… J’ai commencé à stresser. A dire qu’on avait choisi trop vite, qu’on avait fait une erreur. En plus, ayant de la famille et des amis qui venaient d’Espagne, il fallait absolument leurs trouver des logements. Et le château est à 45 min de chez mes parents ou de chez nous. Impossible de les loger autour de chez nous. Les espagnols, ça picolent ! Beaucoup trop de routes qui serpentent pour tenter le diable. Et puis, mes proches, mes oncles et tantes qui me sortent les uns après les autres qu’ils vont se chercher un hôtel aux alentours de Châbons, que comme ça ils pourraient mieux profiter, et plus longtemps. Je n’en étais que flattée, mais encore plus stressée. Mais où diable allaient-ils dormir ? « Ha, mais on ne peut pas dormir sur place ? ». Non, non, et non, bon sang ! Et c’est bien ça mon problème, ça et les hôtels qui ne courent pas les rues autour du château. Enfin, à chaque problème, sa solution. Mes parents en ont trouvé une bonne partie, et nous le reste. Et notre décoratrice adorée, nous a aussi soulagés et rassurés sur la partie décoration… Oui, car notre lieu magique avait tout un tas de « recommandations obligatoires » concernant les murs et le plafond, et d’autres petites choses. Mais, telle la marraine la fée, elle a contourné le problème et fait des prouesses.

Enfin, nous voilà presque parés. C’est aussi grâce à Caroline que nous avons trouvé ce traiteur qui côtoie les Dieux. Après une dégustation chez eux, impossible de trouver bon quelconque autre met, chez n’importe qui d’autre. Ils sont en plus hyper gentils et de très bons conseils, extrêmement bons. Cette perle rare ? Evidence Réception. Ils se sont complètement adaptés à notre demande. Nous voulions un mariage sans lactose (mis à part le plateau de fromage et quelques pâtisseries). Avec Mr, nous ne sommes pas fan de la crème, alors on a fait comme on a voulu. C’est notre journée après tout.

En parlant de crème… Une vraie crème, c’était bien notre dj ! Nous l’avons sélectionné sur les avis très positifs qui étaient loin de rendre justice à son talent et sa gentillesse. Il s’appelle Raphaël, et sa société c’est Love and Song. Et ce nom lui sied à merveille ! Ce qui l’entoure, sa façon de travailler, tout n’est qu’amour. Lors de notre rencontre, nous avons tout de suite accrochés. Et nous n’avons pas du tout été déçus, loin de là.

Nous avions donc tous nos prestataires. Il ne nous restait plus qu’à ! Toutes les minutes des 12 mois précédents cette journée, je n’ai pensé qu’à ça ! Je ne devais pas être d’une agréable compagnie quand j’y pense. Je n’ai pas demandé d’aide à qui que ce soit. Mais certains se sont imposés d’eux-mêmes. Mon futur avait bien évidemment droit de regard. Je ne suis pas un ayatollah non plus. Il avait complètement son mot à dire. Tant que c’était le même que le mien, tout allait bien. Sinon… Mon pauvre, tu n’y connais décidément pas grand-chose. Je lui ai laissé le choix de la chanson de son entrée lors de la cérémonie. Vous voyez... Mes parents se sont transformés en précieux conseillers. Notamment pour la partie logistique du jour J, et les choses à ne pas oublier pour le lendemain (oui, notre journée a duré 2 jours). Mes sœurs et ma belle-sœur (la femme de mon frère), ont été de précieuses petites mains. Toutes ces personnes se sont pointées devant nous, avec leurs conseils, en demandant « maintenant, qu’est-ce que je fais ? », sans nous laisser le choix ou même l’occasion de leurs demander quoique ce soit. Et pour cela, je leurs en serai éternellement reconnaissante. Car, comme on dit, les paroles ne servent à rien, seuls les actes comptent.

Caroline de Lolely Dream Event : https://www.lovelydreamevent.net/
                                                           https://www.facebook.com/LovelyDreamEvent/

Raphaël de Love and Song : https://www.love-and-song.com/
                                                  https://www.facebook.com/loveandsong.dj.saxophoniste/

Studio Love Story : https://www.lovestory-mariage.com/

Evidence Reception : https://www.evidence-reception.com/
                                      https://www.facebook.com/evidencereceptiontraiteur/

Château de Pupetières : https://pupetieres.jimdo.com/

Commenter cet article

Mr futur 26/11/2019 18:38

Et oui c'est moi monsieur futur, et merci pour ces lignes toujours bien écrites. Cela me rappelle beaucoup de magnifiques souvenirs! c'était parfait grâce à tout le monde, mais surtout grâce à toi la femme de ma vie!!!!