Moi, noël et les autres

Publié le par Julie S.

Moi, noël et les autres

A quelques heures de la nouvelle année, je tenais absolument à coucher quelques mots sur papier.
Car… qu’est-ce que vous m’avez gonflée cette année pour les fêtes !

Sérieusement, on ouvrait n’importe quel compte Instagram, Facebook ou quelconque réseau social, et on était agressé par ces pseudos écolos, pro-recyclage et anti-consommation. Et les gars, vivez comme vous voulez, mais laissez-nous vivre notre vie !

On a d’abord commencé avec du lourd, les anti-noël. Carrément. Ceux qui prônent le zéro cadeau au pied du sapin, puisque de toute façon, ils seront bien assez gâtés par papi, mamie, et tutti quanti. D’ailleurs, ils n’en ont pas de sapin. Enfin, si, mais un en bois. Fait avec des morceaux de cartons qu’ils ont récupérés dans les grandes surfaces. Fabriqué et décoré par les petites mains de leurs chérubins. Wahou, vous avez vu comme on est des artistes dans la famille ? Allez, avouez, vous avez un oursin dans le porte-monnaie. Point barre.

On a ensuite ceux qui sont contre cette profusion de possibilités. Vade retro satana, tu n’auras pas notre âme. Nous sommes des personnes « aware », comme dirait l’autre. « Aware » de ce monde de tentations qui nous entoure. « Aware » de ne pas devoir succomber. Alors non, nos enfants n’auront pas de catalogue de jouets. Leurs donner envie avec tous ces jouets qu’ils n’auront pas, très peu pour nous. Nous sommes des parents attentifs qui, tout au long de l’année, notons sur un petit calepin rouge à spirales les envies exprimées par nos petites têtes blondes lors de nos nombreuses conversations. Allez, vous ne savez pas dire non chez vous ? Vous allez avoir de belles « discussions » tout au long de votre vie si vous devez écarter de leurs yeux envieux tout ce qu’ils n’ont pas.

On trouve aussi ceux qui nous inondent de leur bon comportement. Comportement religieux, comportement responsable, comportement de partage. Eux, pas de chocolat dans le calendrier de l’avent. Bouh, pas bien, ça fait des carries le chocolat ! Pas de petits jouets non plus (en même temps, avec l’emmerdement que procure la recherche de petits cadeaux pas trop gros pour pouvoir rentrer dans ces cases de merde, c’est peut être eux qui ont raison…). Donc, je disais, pas de jouets non plus. Encore moins un calendrier acheté en magasin, on n’est pas des moutons. Non, chez eux, ce sont des petits bouts de papier sur lesquels sont écrits des « activités » à faire tous ensemble, des « prières » à réciter le soir, des idées de lecture… Heu… Quand j’ai vu ça, j’ai failli m’étouffer avec ma propre bave. Leurs gosses sont sortis de quelle planète au juste ? Je leurs fait ça aux miens, ils ouvrent 4 fenêtres et les suivantes je peux me brosser avec !

Et puis, il y a la dernière catégorie… Celle qui m’exaspère le plus. Celle que j’ai envie de prendre, de secouer et de baffer en criant « arrête avec tes conneries, arrête avec tes conneries ». Ce sont les anti-consommation. Anti grandes surfaces. Anti Internet. Anti « pourrissage » d’enfants. Anti abondance. Anti site chinois qui nous sauve la vie. Ce sont eux qui nous font la morale si on a la faiblesse d’acheter chez cette horreur d’Amazon. Comment osons-nous nourrir ce géant de la consommation au lieu de courir toute une après-midi, faire le tour de la ville pour au final ne pas trouver ce que nous aurions mis 5 minutes à acheter avec l’aide d’un réseau 4G… Ou, pire, le trouver, mais payer le double. Et puis, il faut être conscient que nous ne sommes que de simples vaches à lait, là pour grossir le compte en banque de gros milliardaires dégueulasses qui se foutent de notre gueule sur leurs yachts. Des créateurs sur Internet ? Des gens à leur compte qui proposent des articles exclusifs et faits mains sur la toile ? Non, ça n’existe pas. Et puis, tu n’as qu’à éduquer tes enfants correctement. Sans télé. Sans envie. Sans marque. Sans jouet. Sans rien. Sans contact avec les autres. Et alors, tu pourras lui mettre qu’un seul cadeau sous le sapin. Et il sera heureux. Et il te remerciera plus tard. Et c’est comme ça que tu le prépares au monde. Et grâce à toi il saura que tout ne lui est pas dû. Et il te vénèrera toute sa vie. Et bla, et bla, et bla. Je t’assure, tais-toi !

Et enfin, il y a moi. Et vous autres qui êtes normaux. Je commence plus d’un mois à l’avance. Car la livraison sur les sites chinois est longue. Je décore ma maison comme si je participais à un concours. Je leurs fait plein de petits paquets, ils en ont au moins 10 chacun. Je remplis les chaussettes le soir de noël de fruits et de chocolats. Ils ont 2 calendriers de l’avent : un avec des chocolats, l’autre avec des jouets. Ils ont fait leur lettre au père-noël en découpant leurs jouets préférés dans des catalogues. On a un sapin de feu de Dieu. Qui s’illumine. Qui est beau. Qui est rempli de décorations. On a même un village de noël.
Et non, ils n’ont pas pleuré car le père-noël avait oublié tel ou tel cadeau. Oui, ils ont demandé. Et on a expliqué que le père-noël fait des choix, et que ce ne sont pas les seuls enfants. Et ils ont compris. Non, ils n’ont pas ouvert toutes les cases. C’était une après l’autre. Chaque jour. Non, ils n’ont pas détruit le village de noël. Ils grimpent sur une chaise, le regardent, jouent calmement avec, et ne cassent rien.
Et vous savez quoi ? On est heureux, et ils sont heureux.

Alors, laissez-moi pourrir mes gosses, et arrêtez de m’emmerder.

Commenter cet article

Mic 02/01/2020 09:28

Tellement criant de vérité, politiquement incorrect, une écriture singulière qui est une vraie bouffée d'oxygène, son livre est disponible sur Amazon, courez-y :)

Julie S. 03/01/2020 13:21

Merci et merci pour la pub ;)

Anneso 01/01/2020 19:37

Mais graaaaave , merde aux donneurs de lecons qui ne font pas forcément ce qui est le mieux !!!

Julie S. 03/01/2020 13:20

ça, c'est sûr! Et c'est bien là le problème, mais eux, pensent sûrement que oui...

Mamina 31/12/2019 20:16

Bravo, bravo, bravo tu as tout a fait raison. Tecte juste comme d habitude.

Julie S. 03/01/2020 13:19

Merci beaucoup :)