Civilité

Publié le par Julie M.

Civilité


Le terme civilité désigne l'ensemble des règles et des comportements de la vie en communauté tels que la politesse, la courtoisie, le savoir-vivre.


Poussez-vous, je suis prioritaire, j’ai une poussette.
Ben quoi, je ne vais pas me retenir de fumer dans la file d’attente. Cela fait une demi-heure que l’on attend pour Space Mountain, mon taux de nicotine est au plus bas. Et puis, je suis désolé, mais nous sommes à l’extérieur, et je dépasse d’au moins trois têtes les enfants tout autour.
Quoi mon clignotant ? Tu le vois bien que je vais tourner, pas la peine de chipoter.
Quand je marche, c’est droit devant. Tu ne veux pas te prendre un coup d’épaule ? Ecarte-toi.

Et j’en passe, et des meilleures.
Pourquoi, grand Diable pourquoi, personne ne respire au « ne fait pas aux autres… » ?
Je t’assure, tu ne seras pas moins respecté si tu respectais un peu plus ton voisin. Bien au contraire.

Le monde est à chacun. Ton nom n’est pas écrit sur les places du bus. Aucun tapis rouge n’est là pour t’ouvrir le chemin. Les fournitures au boulot sont la propriété du boulot. Personne ne s’arrête de vivre pour te permettre de prendre ta voiture chaque matin. La mini jupe de cette fille ne signifie pas « tu as la permission de toucher ». Tu es parent ? Et alors ! Des milliards de parents existent sur cette terre, en aucun cas ta place est au dessus d’eux, ou de quiconque, enfant ou pas. Tu es en vacances, ou à la retraite, ou sans activité, tu as tout ton temps ? Grand bien t’en fasse, mais ce n’est pas pour autant que tu peux mordiller le temps de ton voisin. Allez, action, action, on se bouge et on ne raconte pas sa vie à la caissière. Les portes se referment si je les lâche, répète après moi, les portes… Alors, s’il te plaît, lorsque tu entres ou sort d’un magasin ou tout autre lieu public, fais attention, et regarde s’il n’y a pas quelqu’un derrière toi.

Ce n’est pas clair ? Pour résumer… Arrêtez de nous imposez vos réactions puériles, égoïstes et dénuées de tout sentiment humain. Arrêtez de vous prendre pour des demi-Dieux (voire des Dieux tout entiers) et comportez vous comme vous aimeriez que les autres se comportent. Peut-être qu’alors nous aurons un monde où la politesse et la courtoisie signifient encore quelque chose.

Commenter cet article

Mic 12/08/2014 17:30

Bien vu! L'individualisme exacerbé devient un véritable fléau! Bon le rythme d'un article tous les deux mois, ne me (nous?) convient pas! Alors du nerf que diable :)

Delphine 15/08/2014 20:09

Non mais ! Faudrait pas croire que l'on va tolérer cela encore longtemps. Sujets interressants, toujours, ton parfait, mais rythme des parutions nettement insatisfaisant je suis bien d'accord ! Alors à ton clavier ! septembre approche ...

justine 08/08/2014 19:55

Ho, je suis en train de traduire un livre qui parle du "yosoy"!! L'auteur critique le MOI JE conséquence de la situation actuelle en Espagne. Il y fait des réflexions philosophie en reprenant Nietzsche très intéressantes et vraies. Il s'appelle la Batalla Perdida et lorsque sa traduction sera dispo, je te l'enverrai Julie!!!! Tu vas adorer! Et tu as tt à fait raison!
sic... Me permets-tu de te tutoyer?

Merci!!

j

Delphine 08/08/2014 15:02

L'espoir fait vivre !
Tout cela se raréfie malheureuement... Nous vivons dans un monde de MOI JE.